ATR & EN 9100 : cap sur l’approfondissement

@ATR

@ATR

Renouvelée fin 2015, la certification EN 9100 du constructeur d’avions de transport régional ATR s’est trouvée renforcée par une réorganisation interne visant la transversalité. L’entreprise a choisi AFNOR Certification pour valider ses orientations en matière de qualité.

Certifié depuis 2003, selon la norme EN 9100, le constructeur d’avions de transport régional ATR a choisi d’approfondir sa démarche fin 2014. « Nous arrivions à la fin d’un cycle et souhaitions mettre à profit cette opportunité pour revoir tout notre système de management de la qualité et proposer quelque chose de nouveau tout en anticipant la version 2015 de la norme ISO 9001. Nous avons donc réadapté notre système de management de la qualité autour de nouveaux processus et décalé de quelques semaines notre audit de certification pour aller au bout de notre ambition », explique Sandrine Bergé, responsable management qualité. L’entreprise a révisé son organisation en profondeur : les processus, mis à plat et décortiqués, sont devenus multi-activités. Plus question de décliner trois fois le même process dans les différentes directions, la nouvelle démarche laisse toute sa place à la transversalité. « Nous avons par exemple créé un processus configuration-management, qui court de la première commande d’un client jusqu’à la livraison. Ou encore un processus Provide Customer Support, qui prend en compte l’ensemble des demandes clients. Cela évite la vision en silos ».

En octobre 2015, ATR renouvelle son engagement pour l’ensemble des activités des sites de Toulouse et Blagnac. « La certification est requise par le marché. Dans ces conditions, plutôt que de subir, nous avons toujours décidé de nous l’approprier, précise Sandrine Bergé. L’EN 9100 constitue plus que jamais un gage d’organisation et notre attachement à la conformité et à la satisfaction client. Elle nous permet de nous placer dans une démarche d’amélioration continue. » Décidé à changer d’organisme certificateur, le choix du constructeur s’est porté sur AFNOR Certification. « C’était la première fois que notre organisme certificateur nous proposait une phase de préparation, une initiative particulièrement enrichissante. Nous avons pris le temps sur une journée d’aborder le contexte, la situation de l’entreprise, nos attentes mais aussi nos parties prenantes. Dès cette étape, la vision des deux auditeurs nous a confortés dans nos choix de réorganisation », précise Sandrine Bergé. Et de poursuivre : « Nos auditeurs disposaient d’un background important sur le secteur aéronautique. Ils ont audité de manière pédagogique, en apportant de la valeur ajoutée au-delà de la conformité à la norme, notamment sur le plan des bonnes pratiques et du benchmark. »

Priorité à l’adhésion
ATR entend maintenant mettre l’accent sur l’adhésion des salariés. « Voilà le vrai défi pour s’améliorer en continu. Nous voulons construire une culture de collaboration et d’entraide entre les processus, loin de la simple alternative conformité/non conformité. Ainsi, nos réunions de coordination entre les processus organisées tous les trois mois ont pris la forme de témoignages de personnes sur les bonnes pratiques, dans le but de les exporter ailleurs. Cela permet de se concentrer sur le positif, de personnaliser et d’incarner le système, de libérer la parole. »

EN 9100


En choisissant une démarche de certification AFAQ EN 9100 (système de management de la qualité en industrie aéronautique, spatiale, défense), vous renforcez la confiance établie avec les donneurs d’ordres et les autorités, vous sécurisez vos activités de production et optimisez l’organisation de votre entreprise.

 

En savoir plus sur la certification EN 9100

Ce article est également disponible en EN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *