Certification référent nutrition : l’hôpital de Péronne fait reconnaître les compétences de son équipe

CHU Péronne
CHU Péronne

Pour la première fois en France, un centre hospitalier a formé une équipe pluridisciplinaire en matière de nutrition et fait reconnaître les compétences de chaque personne par une certification. Les explications de Françoise Geneau, directrice des soins, et de Carole Tourbez, diététicienne.

Prévenir les risques de dénutrition des patients est un enjeu permanent pour les hôpitaux et les structures spécialisées telles que les EPAHD. C’est pour répondre à cette préoccupation qu’AFNOR Certification a créé une nouvelle certification de compétences. Elle répond au besoin des établissements en favorisant une montée en compétences et une reconnaissance officielle du savoir-faire en nutrition de tout professionnel qui assure la prise en charge de personnes âgées, mais pas seulement. « Toute personne touchée par une pathologie peut être dénutrie, notre vigilance doit être constante », affirme Carole Tourbez, diététicienne du CH de Péronne (Somme).

« Cette démarche est d’autant plus importante que le travail sur la nutrition s’ajoute aux missions premières du personnel soignant », ajoute Françoise Geneau, la directrice des soins. Aide-soignante, diététicienne, sage-femme ou infirmière… Les dix personnes certifiées sont officiellement devenues « référent nutrition » de l’établissement de Péronne : une première en France.

Une reconnaissance objective du travail
Un certificat leur a été accordé à l’issue d’un examen, réalisé après quatre jours de formation assurés par le cabinet spécialisé TLC. Disposer de repères précis sur la physiopathologie de la personne âgée, connaître les causes et conséquences de la dénutrition, maîtriser les principes de présentation des repas et des textures modifiées… Autant de points essentiels, parmi d’autres, au cœur d’une formation animée par un médecin et un diététicien, agrémentée de QCM et de cas pratiques. « J’ai trouvé le contenu très pertinent et même pointu, commente Carole Tourbez, on a pris des cas concrets rencontrés dans les services, c’était opérationnel. Le rappel des textes qui encadrent ces pratiques était aussi important. »

« L’équipe nutrition existe depuis 2003 mais cette certification constitue une étape supplémentaire », poursuit Françoise Geneau. « Chaque référent est désormais officiellement identifié et encore plus légitime que par le passé. C’est une reconnaissance importante du travail de chaque personne, une montée en compétence collective et un vrai plus pour l’établissement. Nos référents peuvent plus facilement partager leur expertise avec d’autres membres de l’équipe soignante confrontés à des cas, et donc améliorer la prise en charge, en réduisant les risques de dénutrition », conclut la directrice des soins.

 

En savoir plus sur la certification de référent nutrition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>