Chez Siemens Healthineers France, l’ISO 9001 passe par l’implication du management

© Siemens Healthineers

© Siemens Healthineers

Qualité et performance font partie de l’ADN de Siemens Healthineers France, spécialiste de l’imagerie médicale et des activités liées. Le groupe a logiquement obtenu la certification AFAQ ISO 9001 dans sa version 2015. Audité et auditeur racontent.

Siemens Healthineers France accompagne les professionnels de la santé et les aide à gagner en efficacité clinique, opérationnelle et financière. Sa promesse : fournir aux patients les meilleurs soins aux meilleurs coûts. Face à de tels objectifs, l’aventure de l’ISO 9001 et du management de la qualité a forcément commencé très tôt pour l’entreprise, dès la première version de la norme volontaire, en 1994. « En plein contexte de fusion et de suractivité, nous avons fait appel fin 2015 à AFNOR Certification pour conduire un audit externe visant à certifier la conformité de notre système de management aux exigences requises par la norme volontaire ISO 9001:2015. Siemens Healthineers a mené cette démarche à l’échelle de la société toute entière et de l’ensemble de ses collaborateurs dans un souci de continuité du discours et de l’activité. C’est indispensable car tout le monde est interopérant », explique Nathalie Ducrocq-Parisot, directrice de la qualité, des affaires règlementaires et HSE chez Siemens Healthineers.

Audits internes et approche collaborative

Avancées scientifiques constantes, politique drastique de réduction des coûts des acteurs de la santé, concentration des acteurs hospitaliers dans les territoires, transformation du parcours du patient alliant réduction du temps d’hospitalisation et demande de confort optimal… Les cadres exerçant dans une entreprise d’infrastructures médicales comme Siemens Healthineers France sont confrontés à un contexte complexe et en évolution constante. Or, l’un des atouts de la version 2015 de l’ISO 9001, c’est justement de placer le management au cœur du processus.

« La norme ISO 9001:2015 est très claire et met l’accent sur l’implication du management comme facteur de réussite. Nos 80 managers se sont fortement mobilisés dès le début de la démarche de certification. Ils en ont très vite compris les tenants et les aboutissants grâce notamment à l’approche collaborative des audits internes, qui privilégie l’échange et la discussion. La version 2015 de l’ISO 9001 intègre une évaluation pertinente des processus et des améliorations à apporter, qui repose sur une combinaison délais-coûts-performances-risques totalement adaptée à notre environnement et à nos exigences de qualité », précise Nathalie Ducrocq-Parisot.

Les actions de formation ont pu être menées en même temps que l’audit de certification courant 2016. Les collaborateurs ont donc rapidement disposé de méthodes et d’outils opérationnels et concrets à mettre en œuvre dans leurs fonctions. Autre point fort de la norme ISO 9001:2015 pour Siemens Healthineers : la valorisation des risques et des opportunités. « Cet aspect permet de mieux fixer les priorités et les échéances à tenir à l’échelle de l’entreprise et des process. Il est d’ailleurs intégré à nos outils et formulaires d’audit », souligne la directrice qualité.

Une marge de progression

La certification fait certes ressortir les forces d’un fonctionnement, mais aussi ses faiblesses pour progresser. Et en l’occurrence, la relation avec les fournisseurs et les prestataires figure parmi les points à améliorer détectés lors de la certification. « Nous étions déjà dans une démarche d’évaluation et de formation de nos fournisseurs et prestataires, mais qui s’est avérée trop limitée. C’est là tout l’intérêt de l’intervention d’un auditeur externe : il incite à poser un autre regard sur un sujet. Cet œil externe nous a guidés vers la question suivante : répond-on aux besoins de nos fournisseurs ? Nous avons pour objectif de nous inscrire dans une dynamique plus poussée de partenariat et d’accompagnement mutuel, comme dans le secteur automobile par exemple. Nous avons déjà avancé depuis l’obtention de la certification, mais nous devons encore aller plus loin », affirme Nathalie Ducrocq-Parisot.

© Siemens Healthineers

© Siemens Healthineers

Pour prolonger l’effort, Siemens Healthineers va s’engager prochainement dans un projet de certification « hôpital numérique ». À l’heure où les acteurs du secteur hospitalier opèrent un vaste mouvement de concentration, il est essentiel de partager les données sur les patients et de faciliter les flux entre les collaborateurs, en respectant les règles de sécurité et de confidentialité. « C’est une nouvelle étape dans le développement de notre offre de services et de nos systèmes d’information », conclut Nathalie Ducrocq-Parisot.

BIO siemens fr

 

En savoir plus sur la certification AFAQ ISO 9001:2015…

Capture2 siemens

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>