Hotels & Co : l’Ecolabel européen implique l’ensemble du personnel

PALM Hotel et Spa ILOHA Seaview Hotel, deux établissements d’Hotels & Co, sont les premiers de tout l’océan Indien et plus largement des DOM à obtenir l’Ecolabel européen. La démarche a permis de fédérer les équipes et d’impulser une dynamique remarquée par l’auditrice d’AFNOR Certification. Une démarche qui gagne les fournisseurs.

« L’Écolabel européen, c’est l’officialisation de notre politique en matière d’environnement, souligne Olivier Menoret, responsable qualité. Nous avons la chance de vivre dans un cadre naturel exceptionnel : depuis 2010 La Réunion est classée au patrimoine mondial de l’humanité et 40 % de son territoire est un site naturel protégé. Dès le départ, nous avons souhaité que les établissements s’intègrent parfaitement dans cette nature luxuriante. » À Iloha, les bungalows se fondent dans un parc de trois hectares. Les chambres et les suites du PALM Hotel & Spa sont implantées dans des villas, avec l’utilisation de matériaux tels que le bois. De plus, des capteurs solaires permettent de produire de l’eau chaude pour le spa, la cuisine et la buanderie. La mise en place d’un transformateur électrique à haut rendement procure des économies d’énergie significatives.

LES BONNES HABITUDES TRANSPOSÉES DANS LA SPHÈRE PRIVÉE

Pour obtenir l’écolabel, « nous avons décidé d’entraîner tout le personnel, insiste Olivier Menoret. La démarche a grandi avec l’ensemble des salariés et a contribué à fédérer les équipes. »

Exemple : la récupération et le traitement des déchets. Hotels & Co a commencé par faire appel à un organisme de formation spécialisée pour sensibiliser les salariés et leur apprendre les gestes du quotidien pour mieux trier. Chaque service a ensuite réfléchi à la façon dont il pouvait limiter sa production de déchets et améliorer le recyclage. En cuisine, l’idée du compost est rapidement apparue. Les services techniques ont commencé à mettre de côté les piles, les ampoules, les batteries… Et aujourd’hui, même les chiffons sont récupérés pour être recyclés.

« Sans cette implication des employés, jamais nous n’aurions pu obtenir l’écolabel, affirme Olivier Menoret. D’ailleurs, l’auditrice d’AFNOR Certification s’est montrée très impressionnée par l’adhésion du personnel à la démarche. » Muriel Lacroix, l’auditrice d’AFNOR Certification confirme : « Jamais un audit n’a duré aussi longtemps, car dans chaque service, le personnel voulait me parler, me montrer quels produits il utilisait, comment il triait ses déchets… Et beaucoup me disaient qu’ils faisaient la même chose à la maison. C’est la première fois que je voyais autant d’enthousiasme et de volonté de protéger l’île », s’enthousiasme-t-elle.

LA DEMARCHE A ÉGALEMENT PERMIS DE REPENSER LA POLITIQUE D’ACHATS.

La procédure a été modifiée pour favoriser les circuits courts. Par ailleurs, Hotels & Co a choisi, parmi les critères optionnels de l’écolabel, de promouvoir dans ses menus des plats issus de l’agriculture biologique. Les deux établissements ont entrepris de collaborer avec un maraîcher bio de l’île et le soutiennent financièrement. Objectif : à terme, se fournir à 100 % auprès de cet agriculteur pour les produits maraîchers. Autre exemple, l’entreprise a demandé à son fournisseur d’articles en papier absorbant (papier toilette, rouleau de papier pour cuisine…) de lui livrer des produits écolabelisés. Ce qu’il fait désormais pour tous ses clients. « Les fournisseurs ont bien compris notre démarche, remarque Olivier Menoret. Cela les incite à réfléchir sur leurs propres pratiques. »
Un véritable effet boule de neige.

UN ARGUMENT COMMERCIAL SUPPLÉMENTAIRE.

Outre les aspects environnementaux, Hotels & Co s’attache également à développer sa responsabilité sociétale.
L’installation du PALM Hotel & Spa dans le sud de l’île, a permis de créer des emplois dans cette partie de La Réunion. Et l’entreprise a une politique active en matière de recrutement de personnes handicapées. L’hôtel emploie plus de 100 personnes, pour beaucoup issues de Petite Ile ou des communes avoisinantes.
Hotels & Co a su tisser des liens forts avec de nombreux acteurs économiques locaux, des fournisseurs et des prestataires de services. Le Palm est un des acteurs clés de la vie locale et grâce à ses réseaux commerciaux et sa présence sur de nombreux salons nationaux et internationaux, l’entreprise participe activement au rayonnement du sud de l’île et de La Réunion en général.
« Les labels environnementaux sont très à la mode, souligne Olivier Ménoret. Mais nous avons choisi celui qui est le plus exigeant, le plus reconnu, et ce, dans tous les États de l’Union Européenne. Par ailleurs, il est délivré par AFNOR Certification, ce qui est un gage de sérieux. Ce label est devenu un argument commercial supplémentaire. »

Un point fort à l’heure où de plus en plus de touristes veulent concilier voyage et développement durable.

hotel & co

 

Ecolabel Européen

écolabel européen

L’Ecolabel Européen est le seul label écologique officiel utilisable dans tous les pays membres de l’Union Européenne. Il est délivré, en France, par AFNOR Certification. C’est une marque volontaire de certification de produits et services Il prend en compte les impacts environnementaux des établissements certifiés. Réduction de leur consommation d’énergie et d’eau, gestion des déchets, utilisation de sources d’énergie renouvelables et de substances moins nocives pour l’environnement, et enfin, communication et éducation des clients en matière d’environnement. L’Ecolabel européen est aussi délivré à un grand nombre de produits.

En savoir plus sur l’Ecolabel Européen

 

 

Ce article est également disponible en EN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>