Cyril Hardouin : une sentinelle de la mer certifiée ISO 14001

Être certifiée ISO 14001 lorsqu’on est une entreprise employant un salarié, c’est possible. La preuve : Cyril Hardouin est le premier ostréiculteur du bassin d’Arcachon, le deuxième de France, à décrocher sa certification. Le secret ? Une profonde conviction, une détermination sans faille et une volonté à toute épreuve.

QUANTIFIER LES IMPACTS SUR L’ENVIRONNEMENT

« Parce qu’il est proche de la nature, qu’il surveille le bassin, l’ostréiculteur a un rôle de sentinelle de la mer, exprime-t-il. J’ai toujours eu en moi le respect de l’environnement chevillé au cœur. Voilà cinq ans, je souhaitais construire une cabane éco-responsable. Je me suis renseigné et j’ai rencontré Stéphanie Terlez, une consultante en environnement, qui m’a conseillé de faire le point sur mes consommations et émissions avant de me lancer dans ce projet. » C’est ainsi que Cyril Hardouin se lance dans la démarche ISO 14001. Le Comité régional conchylicole du bassin d’Arcachon (CRCAA) l’accompagne dans la démarche qui va durer trois ans et demi, notamment en le soutenant financièrement. En effet, c’est toute la profession des ostréiculteurs qui peut être intéressée. Cyril Hardouin bénéficie également du soutien de l’Ademe, de subventions du Conseil départemental et de l’Europe.

Tâche par tâche, Cyril Hardouin, avec l’aide de Stéphanie Terlez, décortique toute son activité pour relever les impacts sur l’environnement : énergie dépensée, déchets produits, rejets et pollutions potentielles… Fort de ce diagnostic, il réfléchit aux actions à mener pour limiter ses impacts. Ainsi, les coquilles d’huîtres, qui représentent 90 % de la production de déchets, sont collectées via le CRCAA et recyclées (le calcaire est utilisé pour le marquage sur routes et dans l’agriculture). Exit les substances dangereuses, tels que la chaux vive pour blanchir les tuiles servant à collecter les naissains, ainsi que les produits d’entretien pour nettoyer l’exploitation et les véhicules.

Retrouvez la vidéo de la remise et des explications de Cyril Hardouin filmées par TVBA, la télévision du Bassin d’Arcachon.

VIDEO-TVBA

IL TESTE UNE BARGE ÉLECTRIQUE

Mais c’est surtout sur sa consommation d’énergie que Cyril Hardouin va porter ses efforts. Avec des actions très concrètes, en particulier pour optimiser ses déplacements. Par exemple, il décide d’investir dans un camion plus volumineux (26 tonnes contre 17 tonnes) et plus récent (moins de consommations et de gaz à effet de serre), pour optimiser les allers-retours en Bretagne, sur sa seconde implantation. Il en profite pour passer un accord avec l’un de ses collègues pour mutualiser les trajets. Dans son exploitation, il change un élévateur au gaz à pour un élévateur électrique.

Sur l’eau, il teste une barge électrique : une première en Europe chez les ostréiculteurs. L’essai ne se transforme pas, le coût des batteries est encore trop élevé pour que la solution soit viable financièrement. Mais, fort de cette expérience, le concepteur de la barge – CAI – étudie les moyens de l’améliorer. La piste n’est donc pas abandonnée.
Cette réflexion environnementale conduit Cyril Hardouin à modifier son modèle économique et sa façon de travailler. « En analysant mes déplacements, je me suis rendu compte que je faisais beaucoup de trajets pour livrer nombre de restaurants, explique-t-il. J’ai donc repensé mon activité pour ne pas livrer des restaurants chaque jour et, aujourd’hui, je vends mes produits en direct, ce qui a considérablement réduit ma consommation de carburant. » Autre exemple, il travaille désormais en tenant davantage compte des marées et en les anticipant afin de limiter les déplacements sur le bassin d’Arcachon.
« L’ISO 14001 m’a permis d’analyser mon travail, conclut Cyril Hardouin, de mettre en évidence mes bonnes et mes mauvaises pratiques. Elle me sert encore aujourd’hui à progresser. En ce sens, c’est un véritable outil pour travailler mieux. Pour se lancer dans une telle démarche, il faut être accompagné. »

Cette conviction forte, Cyril Hardouin compte bien la partager avec ses collègues : le pionnier de l’ISO 14001 entend diffuser la pratique dans sa profession. Et il ne compte pas s’arrêter là : dès septembre 2015, il a décidé de se lancer dans une démarche de RSE (Responsabilité sociétale de l’entreprise). La sentinelle de la mer veille au grain.

 

AFAQ ISO 14001

ISO 14001

Avec la certification ISO 14001, obtenez la reconnaissance de votre engagement en matière de management environnemental. En 2015, la norme évolue, découvrez nos solutions de transition.

En savoir plus sur AFAQ ISO 14001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *