ISO 22000

© Shutterstock - wavebreakmedia

Agroalimentaire : les risques sanitaires sont les mieux perçus et les mieux maîtrisés

Rendu public début décembre avec le soutien de l’assureur Gras Savoye, le baromètre de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) fait émerger des tendances sur la perception des risques propres au secteur agroalimentaire, la façon de les gérer, et les principaux sujets sur lesquels les industriels ressentent le besoin d’être accompagnés.

En savoir plus
Champagne Shutterstock - Boule

Champagnes Piper-Heidsieck : « l’audit ISO 22000 nous permet de continuer à progresser »

Pour la société Champagnes Piper-Heidsieck, s’engager avec la norme ISO 22000 est avant tout une manière de réduire encore un peu plus les risques d’incidents alimentaires. Bien sûr, cet idéal n’est pas nouveau. Mais la volonté seule ne suffit pas à atteindre l’excellence. « Ils ont eu besoin de se prouver qu’ils maîtrisaient la totalité du cahier des charges. La norme leur a apporté cette structure », explique l’auditrice d’AFNOR Certification, Michelle Vachet.

En savoir plus