S’engager pour la biodiversité (2/3) : Segex s’affiche « Engagé RSE »

© DR

La biodiversité s’appauvrit. Entreprises, voici un tour d’horizon des certificats et labels les plus pertinents pour montrer que vous prenez le sujet à bras le corps. Deuxième épisode : l’aménageur Segex et les Caves de Rauzan, avec le label Engagé RSE.

Vous vous engagez pour la biodiversité ? Affichez vos efforts avec un label ou un certificat ! Première étape pour engager sa démarche : mesurer ses impacts. Des certifications comme AFAQ Biodiversité permettent de travailler efficacement en mode projet et d’afficher ses engagements avec un signe objectif, exempt de tout greenwashing. D’autres s’inscrivent dans des démarches plus spécifiques, comme l’UPACA avec la certification AFAQ Ports propres (lire épisode 1/3). Mais vous pouvez aussi aborder la question par le prisme de l’environnement au sens large, voire par le prisme de la responsabilité sociétale (RSE). L’estampille adéquate est alors la certification ISO 14001, comme chez Ciments Calcia et GSM Granulats (lire épisode 3/3), ou dans le second cas de figure, Engagé RSE, comme chez Segex. Voici comment en parle Bénédicte de Gorostarzu, directrice du développement durable au sein de cette entreprise qui se définit comme « aménageur responsable » : « Nous avons fait de la RSE la colonne vertébrale de notre développement. Nos activités nous relient directement aux questions environnementales et de biodiversité. Nous disposons déjà du label Engagé RSE pour l’une de nos entreprises d’espaces verts et notre engagement est indissociable de celui de nos clients. Nous les accompagnons pour agir concrètement et localement sur la sauvegarde ou le développement de la biodiversité de leurs sites. »

Pour Bénédicte de Gorostarzu, cela passe d’abord par un changement de regard et d’approche :

  • une gestion plus extensive des espaces, mêmes ceux de sites industriels très contraints comme le stockage de gaz naturel. Segex laisse par exemple les prairies s’installer, à la place des allées sablées ou en gravier ;
  • le développement d’une palette de techniques et de matériels, pour une gestion écologique de toutes sortes de jardins ;
  • la contribution à la sauvegarde de races animales, comme la brebis solognote, réhabilitée par le pâturage – par exemple pour l’entretien d’espaces verts – alors qu’elle s’était presque éteinte, n’ayant de valeur ni pour sa viande ni pour son lait ;
  • la prise en compte de la biodiversité sur les chantiers de travaux publics.

Bénédicte de Gorostarzu, directrice du développement durableQuelles sont les clés de la démarche ? « Inventivité et formation, répond Bénédicte de Gorostarzu. Les compétences attendues pour mener à bien notre transition écologique et celle de nos clients nécessitent de profondes remises en cause et des changements de pratiques, à tous les niveaux. En cohérence avec nos engagements Act4nature, nous démarrons une sensibilisation généralisée destinée aux travaux de chantiers publics, des cadres aux ouvriers, pour que la détection d’une espèce protégée (chauve-souris, amphibiens, oiseaux, papillons, etc.) fasse l’objet de toutes les attentions. Et à l’image des « quarts d’heure sécurité », nous avons créé des « quarts d’heure biodiversité » consacrés à ces questions. Les rapports d’évaluations RSE nous aident à piloter ces actions et aller au-delà de la réglementation, un engagement stratégique pour notre groupe. »

Caves de Rauzan : la RSE en bouteille

Déjà labellisées Engagé RSE niveau « Exemplaire », les Caves de Rauzan en Gironde envisagent toutes leurs activités sous un prisme responsable. Une sensibilisation au quotidien auprès des 340 vignerons du réseau répartis sur 3 600 hectares. Pour aller plus loin dans la démarche, les équipes se sont penchées sur l’interaction entre leurs vignes et leur milieu naturel. Lors d’inventaires faunistiques et floristiques, pas moins de 109 espèces ont été recensées ! « Nous avons décidé de faire découvrir cette biodiversité au grand public en créant deux parcours pédestres de 1,5 et 4 kilomètres, ponctués de pupitres d’information sur la faune et la flore présentes, raconte Laure Durand, responsable RSE (photo). Une démarche qui complète notre certification Haute valeur environnementale et crée de l’émulation, au sein de notre réseau de viticulteurs comme auprès de nos clients, sensibles à notre action. »

> Demander le label Engagé RSE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *