Certification IATF 16949 : opération qualité chez Hutchinson Belt Drive Systems Mexico

Usine de Hutchinson Belt Drive Systems à Celaya (Mexique)

 

Certifiée IATF 16949 pour son usine mexicaine, Hutchinson Belt Drive Systems se prépare à passer à la version 2016 de ce référentiel décrivant les exigences fondamentales des systèmes de management de la qualité pour la production automobile, les services et les pièces accessoires. Rencontre avec Jose Sergio Sanchez Carmona, ingénieur qualité.

Pourquoi l’entreprise s’est-elle lancée dans la certification ISO/TS 16949, l’ancien nom de l’IATF 16949 dans sa version de 2009 ?

Hutchinson Belt Drive Systems a démarré son activité au Mexique en 2011, avec une seule ligne de production. Petit-à-petit, nous en avons ajouté trois autres pour faire face à la demande des clients, puis décidé en 2014 de faire certifier notre système de management de la qualité. Nous souhaitions passer à un process d’amélioration continue et aider nos équipes à développer leur expertise et à mieux comprendre ce qu’est la qualité et sa valeur ajoutée.

Comment vous êtes-vous préparés à l’audit ?

Nous avons commencé par coucher nos process de l’époque sur le papier. Il a fallu aussi former les équipes et les auditeurs internes pour qu’ils comprennent les exigences et les règles de la norme volontaire ISO/TS 16949. Les collaborateurs se sont bien impliqués car, étant responsables des process, ils se doivent de les maîtriser. Nous avons identifié des indicateurs qui soient suffisamment parlants. Au bout d’un an, nous étions prêts pour l’audit de certification. Les auditeurs envoyés par AFNOR International nous ont soutenus et conseillés pendant la procédure, ce à quoi nous sommes très sensibles car cette démarche était une première pour nous. Ils nous ont bien expliqué les raisons des non-conformités, afin que nous déployions les actions correctives, et comment améliorer nos process jusqu’à l’audit suivant.

Avez-vous rencontré des difficultés ?

Cartographier notre organisation du travail n’a pas été facile. Notre usine de Celaya est une usine de production, mais les fonctions support se trouvent en France (R&D et achats) et aux États-Unis (RH, comptabilité, IT, sécurité, ventes). L’entrepôt, où nous envoyons 80 % de notre production, est situé aussi aux États-Unis. Nous avons dû programmer des réunions multi-pays et le décalage horaire n’a pas facilité les choses.

Comment vous préparez-vous à passer à la version 2016 de la norme ?

L’audit devrait se tenir au premier trimestre 2018. Nous organisons régulièrement des audits internes et en cas de non-conformité, nous réagissons vite. Nous avons aussi mis en place des séminaires sur la transition, avec la direction. Il est en effet essentiel que celle-ci comprenne les changements et l’importance de mener ce projet à bien, pour que nous recevions les ressources nécessaires. Une fois ce travail effectué, nous avons identifié les changements-clés et en avons parlé avec les équipes. Par exemple, le point sur l’analyse des risques, l’une des évolutions majeures de la version 2016 par rapport à la version 2009. Les auditeurs internes ont été formés.

Quelle est la valeur ajoutée de la certification ?

Une fois que la procédure sera achevée, notre système de management de la qualité se sera vraiment amélioré, pour, in fine, susciter davantage de satisfaction chez le client. La certification apporte vraiment une valeur ajoutée à l’entreprise et récompense nos efforts. Notre secteur d’activité se développe au Mexique, les chaînes de production se multiplient, ce qui représente de nouvelles opportunités économiques. Dans ce contexte, un système de management de la qualité de haut niveau est incontournable.

 

Hutchinson Belt Drive Systems Mexico

Le groupe Hutchinson, qui appartient à Total, conçoit, fabrique et commercialise des produits issus de la transformation du caoutchouc, comme par exemple des courroies de transmission, destinés principalement aux secteurs automobile et aérospatial. Fort de 41 000 collaborateurs dans 25 pays, il communique un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros en 2016. Hutchinson Belt Drive Systems Mexico est l’un des 95 sites du groupe et appartient à la division NAFTA. Basé à Celaya, il emploie 76 opérateurs sur la chaîne de production, encadrés par une équipe de 10 personnes. La production est destinée principalement au Mexique et à l’Amérique du Nord.

 

En savoir plus sur la certification IATF 16949 version 2016…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *