Dans l’Hérault, la seule CAF de France à porter le label Engagé RSE

Kristie Blanc, pilote de la démarche RSE de la Caisse d’allocations familiales de l’Hérault, seule CAF de France labellisée Engagé RSE
Kristie Blanc, pilote de la démarche RSE de la Caisse d’allocations familiales de l’Hérault, seule CAF de France labellisée Engagé RSE (crédit photo : DR).

Kristie Blanc, responsable qualité et RSE de la Caisse d’allocations familiales de l’Hérault, raconte comment sa direction a impulsé une dynamique de responsabilité sociétale jusqu’à devenir labellisée Engagé RSE.

En quoi la CAF de l’Hérault fait-elle œuvre de RSE ?

Kristie Blanc – Nous sommes chargés d’une mission de service public, avec pour vocation d’aider les personnes éprouvant des difficultés dans la vie. Nous aidons les familles, la petite enfance (crèches, garde d’enfants), les jeunes (APL), les personnes en difficulté sur le marché de l’emploi (RSA, AH). Nous menons aussi des actions territoriales pour aider des associations ou financer des centres sociaux. Notre politique RSE se décline en 5 axes : gouvernance, environnement, achats responsables, ressources humaines et implication territoriale.

Qu’avez-vous mis en place avant de vous faire labelliser ?

Kristie Blanc – En 2016, Thierry Mathieu, directeur de la CAF, a souhaité positionner l’organisme dans une démarche qualité. Deux ans après, AFNOR Certification nous certifiait ISO 9001. Notre démarche RSE s’est inscrite dans la continuité de cette action. La RSE est devenue un projet d’entreprise intégré à la stratégie, la volonté du directeur étant d’associer, de sensibiliser et d’enrichir le dialogue avec toutes nos parties prenantes. Pour cela, nous avons créé un groupe de référents RSE volontaires, représentant chacun une activité de la CAF. Chacun d’entre eux a suivi un programme de formation. Cela leur a permis de remonter des idées d’actions et d’en être les acteurs.

Qu’est-ce que la méthodologie d’AFNOR Certification vous a appris ?

Kristie Blanc – L’audit d’évaluation nous a permis d’acquérir une vision beaucoup plus poussée de la RSE et de traiter des sujets plus en profondeur comme l’égalité femmes-hommes, nos métiers étant très masculins, ou la responsabilité numérique. AFNOR Certification nous a incités à établir un état des lieux précis, une feuille de route complète et un regard croisé entre qualité et RSE en fusionnant deux tableaux de bord en un. Au bout du compte, nous avons décroché le label, ce qui fait de nous la seule CAF de France à arborer ce signe de reconnaissance, au niveau « confirmé » (le 3e niveau sur 4 possibles).

La RSE est devenue un projet d’entreprise intégré à la stratégie, la volonté du directeur étant d’associer, de sensibiliser et d’enrichir le dialogue avec toutes nos parties prenantes.

Kristie Blanc, CAF de l’Hérault

Comment agissez-vous pour la santé de vos salariés ?

Kristie Blanc – Nous avons mis en place un parcours santé qui permet à nos 800 salariés de connaître ce à quoi ils ont accès pour leur quotidien et celui de sa famille. Avec l’association GEFLUC de lutte contre le cancer, ils peuvent répondre à des questions sur leur santé (anonymement bien sûr), de quoi établir une cartographie précieuse. L’enquête a ainsi démontré que 87 % des agents ne pratiquaient pas assez d’activité physique et 48 % des agents passent trop de temps assis. Depuis, à leur attention, nous promouvons marathons et autres évènements sportifs. Nous avons aussi lancé Défi num’energie, qui consiste à pédaler le plus longtemps possible sur une borne de recharge pour produire un maximum d’énergie et gagner des lots. Enfin, nous avons fait intervenir un nutritionniste pour sensibiliser nos salariés au mieux-manger.

Vous dites avoir recours aux nudges ?

Kristie Blanc – Effectivement, nous allons en utiliser de trois types. Pour lutter contre la sédentarisation, nous en avons posés sur nos escaliers. Par exemple, au premier étage, ce message : « Savez-vous ce que 10 minutes de sport par jour vous fait gagner comme espérance de vie ? » La réponse se trouve au 5e étage. Vous en trouvez d’autres, ciblant la malbouffe ou le gaspillage, sur nos distributeurs de snacking ou à la cantine. Enfin, ceux qui concernent la responsabilité numérique prennent la forme d’une fenêtre pop-up sur l’ordinateur : « Avez-vous pensé à nettoyer votre boîte mail ? ».

La lutte contre les discriminations et l’égalité femmes-hommes semblent être aussi un axe fort de votre politique.

Kristie Blanc – Oui, nous y sommes très attentifs. Nous avons signé un protocole d’accord diversité et égalité, publié et communiqué annuellement l’index de l’égalité professionnelle. Nous avons rendu nos locaux accessibles à tous et toutes, et adapté les postes de travail pour les personnes à mobilité réduite. Certains temps forts annuels, comme la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées ou la journée internationale des droits des femmes, sont répercutés en interne.

Et pour compléter ?

Kristie Blanc – Le baromètre social de la CAF, notre implication sur le territoire auprès des Restos du Cœur ou pour nettoyer les plages. Enfin, nous avons installé plusieurs ruches sur nos toits, donnant du miel que nous offrons à nos salariés.