Le label égalité professionnelle continue de séduire

http://www.education.gouv.fr

Si les salariés de tous les organismes porteurs du label sur la mixité et l’égalité professionnelle se réunissaient pour une photo, ils seraient 400 000 ! Un beau succès, qu’AFNOR Certification s’attend à voir croître encore.

La journée des droits des femmes, ce 8 mars 2018, et la semaine de la mixité mettent une nouvelle fois en lumière le label sur l’égalité professionnelle. Créé en 2004, ce label d’État a connu une forte croissance en 2017 : au 31 décembre, 94 organismes (opérant à 57 % dans le secteur privé, si on raisonne en nombre de salariés) l’affichaient, ils étaient 70 à fin 2016. Transports, banque, assurance, grande distribution, agroalimentaire, formation, industrie, mais aussi administrations ou tout dernièrement le centre hospitalier de Thuir : les domaines d’activités et les tailles des organismes labellisés sont très divers.

Des outils d’amélioration

Connu pour renforcer le dialogue social, ce label est aussi un puissant outil de diagnostic et d’amélioration dans le temps, en phase avec les nouvelles attentes sociétales visant à dénoncer toute forme de discrimination. Il implique de passer en revue la totalité des process propres à la gestion des ressources humaines. « Il signale que les organismes sont effectivement engagés pour prévenir les discriminations et favoriser la mixité, résume Violaine Trajan, en charge de ce sujet chez AFNOR Certification. Autrement dit, ce label n’indique pas que les entreprises sont exemplaires, totalement et tout le temps, mais bien qu’elles s’en donnent les moyens et font le maximum pour garantir une réelle égalité de traitement entre les femmes et les hommes. »

S’appuyant sur un cahier des charges défini conjointement par l’État et les partenaires sociaux, le label Égalité est attribué si les employeurs démontrent quelles sont leurs actions concrètes sur ce sujet, dans le cadre de leur politique de gestion des ressources humaines mais aussi dans leur attitude vis-à-vis de leurs fournisseurs, de leurs partenaires, de leurs clients ou usagers. Il prend une résonance toute particulière en cette année 2018, le gouvernement ayant profité de la journée du 8 mars pour annoncer une série de mesures visant à réduire les inégalités entre hommes et femmes, en particulier sur le plan salarial.

Double labellisation en vue

Depuis 2015, le dispositif Alliance associe positivement, sans les confondre, les labels Égalité professionnelle et Diversité (lequel comptait 96 titulaires à fin 2017, soit 26 de plus qu’à fin 2016 et réunissant 570 000 salariés) : en un seul audit, vous démontrez vos bonnes pratiques en matière d’égalité et de diversité, et obtenez la double distinction.

24 organismes affichent aujourd’hui les deux labels, après avoir bénéficié de l’uniformisation des modalités de labellisation. L’attribution de chacun, suite à un audit d’AFNOR Certification, dépend toujours d’une commission nationale réunissant des représentants de l’État et des partenaires sociaux.

Consulter les cahiers des charges des labels égalité professionnelle et diversité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *