Formation professionnelle : à chacun sa solution pour répondre au décret du 30 juin 2015

Coaching-formation-professionnelle

La formation professionnelle est réformée sur impulsion des pouvoirs publics. Les organismes sont conduits à démontrer aux organismes financeurs (OPCA, Pôle-Emploi, collectivités…) la qualité de ses actions de formation, et ceci avant le 1er janvier 2017. Explications.

Afin de respecter le décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue, les OPCA[1], l’État, les régions, Pôle-Emploi ou encore les OPACIF[2] devront s’assurer de la qualité des établissements qui délivrent des formations professionnelles. Six critères ont été définis pour prouver la qualité des formations :

  • l’identification précise des objectifs de la formation et son adaptation au public formé
  • l’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics de stagiaires
  • l’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement à l’offre de formation
  • la qualification professionnelle et la formation continue des personnels chargés des formations
  • les conditions d’information du public sur l’offre de formation, ses délais d’accès et les résultats obtenus
  • la prise en compte des appréciations rendues par les stagiaires

50 000 organismes de formation concernés

« Une liste de labels et de certifications indiquant le respect de ces critères sera déterminée par le CNEFOP (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle) » précise Thomas Cornu, ingénieur chez AFNOR Certification. « Les organismes financeurs vont donc référencer les organismes de formation respectant le décret » ajoute t-il. Autrement dit, les financeurs des formations auront un pouvoir de recommandation pour orienter les stagiaires à la recherche d’un organisme de formation. « L’enjeu est de taille pour les plus de 50 000 organismes concernés, les questions ne cessent d’affluer car seulement 1 200 ont engagé leur démarche de certification à ce jour » insiste Thomas Cornu.

Spécialiste des audits sur base des normes de qualité, AFNOR Certification propose plusieurs solutions aux organismes de formation concernés.

Avoir une approche offensive

Pour un directeur d’établissement et tous les salariés, les salariés, une certification qualité peut susciter de nombreux avantages, s’il adopte une approche offensive. « Tout d’abord, vous pourrez réduire vos coûts en améliorant la satisfaction de vos clients. Lors du déploiement de la démarche pour obtenir la certification, tous les collaborateurs seront amenés à mieux connaître leurs rôles respectifs pour délivrer un service de qualité. Pour l’entreprise, ce travail permet aussi d’assurer une continuité dans le service rendu » souligne Thomas Cornu.

La certification, délivrée par un organisme indépendant, envoie un message fort à l’écosystème. C’est un signe indéniable du respect des engagements affichés. L’établissement peut en faire un avantage concurrentiel. « Avoir une attestation délivrée par un organisme reconnu est un plus non négligeable pour répondre aux appels d’offres par exemple » confie l’ingénieur certification.

Choisir la certification la plus adaptée

AFNOR Certification propose plusieurs solutions pour permettre aux organismes de formation de répondre aux exigences du décret du 30 juin 2015.

Une nouvelle offre pour prouver sa stricte mise en conformité au décret

Remarquant la difficulté de certaines petites structures de formation à répondre à cette obligation réglementaire, AFNOR Certification a imaginé une offre laissant le choix à l’organisme de formation de la méthode employée : soit la réaliser 100% en ligne, soit solliciter la venue d’un auditeur sur le site de l’entreprise pour bénéficier d’échanges avec les équipes. Pour obtenir sa certification, l’organisme de formation devra prouver sa stricte conformité aux 6 exigences du décret du 30 juin 2015.
Si l’organisme choisit l’option 100% en ligne, il complète un questionnaire en ligne, dont les réponses doivent être argumentées par des éléments garantissant la qualité de leurs actions de formations. Dans un second temps, un évaluateur (expert de la formation professionnelle) vérifie à distance la conformité de ces preuves, au regard des exigences du décret. Si l’organisme de formation est jugé conforme à la réglementation, un « certificat de conformité » au décret est délivré par AFNOR Certification.

En savoir plus

Des certifications traditionnelles pour structurer une démarche qualité à long terme

La plus connue, la certification ISO 9001 sur le management de la qualité, est une réponse possible. C’est la plus généraliste. Elle aura donc un impact positif global sur l’activité de l’organisme. Elle signale une organisation effective pour améliorer la satisfaction des clients, que ce soit pour la totalité de l’établissement, un service spécifique, ou un site en particulier.

L’ISO 29990 contribue quant à elle à l’amélioration du système de management de l’apprentissage et de la formation. Elle met l’accent sur l’apprenant et les résultats des processus de formation.

Concrètement, pour ces 2 démarches ISO, un auditeur d’AFNOR Certification s’assure que les exigences sont bien respectées. Si c’est le cas, l’organisme reçoit la certification qualité pour 3 ans, assortie d’un audit annuel.

Enfin, troisième possibilité, la certification NF Service Formation. Elle garantit un niveau de qualité de service exigeant et constant. Cette certification repose sur 2 normes volontaires dédiées à la formation. Tout d’abord, la NF X50-760 qui traite des informations à minima à fournir au client/financeur/bénéficiaire. La deuxième, la norme NF X50-761, identifie les 5 processus clés pour guider les organismes de formation dans leur prestation (traitement de la demande, conception pédagogique, organisation de la formation, sa réalisation et son évaluation). « Certains OPCA mettent en œuvre des opérations collectives d’accompagnement financées jusqu’à 90%, pour aider à la mise en place de cette démarche » indique Thomas Cornu.

En cas de réussite, après audit de la part d’AFNOR Certification, l’organisme de formation reçoit la certification NF Service pour 1 an, puis 3 ans, avec un audit tous les 18 mois.

Pour toutes, l’auditeur AFNOR Certification précise les points forts de l’organisme de formation et aussi ses pistes d’amélioration. La certification est donc un outil de progrès constant.

[1] OPCA : organismes paritaires collecteurs agréés

[2] OPACIF : Organisme paritaire agrée au titre du congé individuel de formation

Plusieurs ateliers, gratuits de participation, sont organisés dans toute la France. Une occasion à ne pas manquer pour s’informer et engager sa démarche de certification.

Voir l'agenda des ateliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>