Inovelan, premier certifié Qualité Hôpital Numérique et fier de l’être

© Inovelan DR

© Inovelan DR

A l’heure où les établissements de santé se convertissent au tout numérique, leurs fournisseurs et prestataires de services doivent mettre l’accent sur la qualité et la sécurité. Et si possible, le faire savoir par une marque de distinction impartiale. C’est l’esprit de la certification Qualité Hôpital Numérique, que l’éditeur de logiciels spécialisés Inovelan est le premier à décrocher.

Le 7 juillet, l’entreprise lilloise Inovelan est devenue le premier éditeur de logiciels spécialisés à détenir la certification Qualité Hôpital Numérique, à l’issue d’un audit sur site de deux jours mené par AFNOR Certification. Cette distinction atteste que son système de management de la qualité répond bien aux exigences de transparence, de service et de qualité attendues dans le secteur hospitalier, exigences que l’entreprise s’est fixées en se réclamant d’une bonne application des normes volontaires internationales ISO 9001 (management de la qualité) et ISO 13485 (dispositifs médicaux).

Un référentiel co-construit par les professionnels de santé

La certification Qualité Hôpital Numérique prend tout son sens à l’heure où la digitalisation, à l’œuvre dans un secteur très attaché à la transparence, exige qualité et performance des processus. A ce titre, elle s’inscrit pleinement dans le cadre du programme Hôpital numérique, lancé par le ministère des Affaires sociales et de la Santé pour accompagner les hôpitaux dans leur passage au numérique, avec l’objectif de faciliter le partage et l’échange d’informations, et, in fine, une meilleure prise en charge des patients.

Le référentiel Qualité Hôpital Numérique est le résultat d’un travail collaboratif clôturé par une phase de concertation impliquant les fédérations hospitalières et industrielles du secteur, l’ANAP, le COFRAC et des représentants des organismes certificateurs, appuyé par l’ASIP Santé et la DSSIS (Délégation à la stratégie des systèmes d’information de santé) et piloté par la direction générale de l’offre de soins (DGOS) du ministère des Affaires sociales et de la Santé. « Le dispositif de certification est pleinement opérationnel, nous nous réjouissons qu’un premier industriel se le soit approprié », commente Emmanuel Clout, responsable du programme de labellisation à la direction des affaires médicales de l’ASIP Santé.

Bientôt dans les appels d’offres ?

Au-delà de la conformité à la norme ISO 9001 et/ou ISO 13485, le référentiel repose sur des exigences spécifiques aux industriels des systèmes d’information de santé, en termes de transparence, de service et de qualité (conception au développement et à l’évolution du produit, gestion des services de production, projet, interopérabilité, sécurité des données). « A l’avenir, ces prérequis pour l’instant optionnels pourraient être demandés de façon systématique dans les appels d’offres. Autant s’y préparer tout de suite », explique Jean-Philippe Santi, directeur qualité d’Inovelan.

Le certificat est valable trois ans, avec audit de maintien tous les ans. C’est fin 2015 qu’AFNOR Certification, filiale du groupe AFNOR, expert des normes volontaires, a été conventionnée pour délivrer le nouveau sésame. « En devenant le premier certifié Qualité Hôpital Numérique, Inovelan ouvre la voie pour amener à un premier palier de maturité les offres industrielles au croisement de la santé et du numérique », apprécie Benoît Phuez, chef de produit chez AFNOR Certification.

encadre_inovelan

Le détail de l’offre de certification Qualité Hôpital Numérique par AFNOR Certification…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *