Politique et RSE : le sénateur Henri Cabanel ouvre une nouvelle voie

Crédits photos : Anaïd de Dieuleveult
Crédits photos : Anaïd de Dieuleveult

Mercredi 10 février, le sénateur de l’Hérault Henri Cabanel a signé une convention avec Franck Lebeugle, directeur général d’AFNOR Certification, pour engager une évaluation de la responsabilité sociétale de son propre cabinet parlementaire. Une initiative pionnière en France.

Tout commence le 4 septembre dernier. Le sénateur Henri Cabanel est invité à la remise d’attestation AFAQ 26000 du Domaine de la Jasse, à Combaillaux dans l’Hérault. La déléguée régionale du groupe AFNOR indique alors que ce projet est « le fruit d’une volonté d’assumer ses choix et ses actes face à la société. »
La formule fait tilt dans l’esprit du viticulteur-sénateur. Dans un contexte de défiance des citoyens vis-à-vis des élus et des partis politiques, il décide ce jour-là d’initier la même démarche pour son propre cabinet parlementaire. Gouvernance, transparence… autant de concepts qui concernent le monde politique et institutionnel.

Signature d'une convention pour la mise en état et en oeuvre d'un dispositif d'évaluation tierce-partie des activités d'un cabinet parlementaire au regard des principes de la responsabilité sociétale des organisations, entre le sénateur Henri Cabanel et le groupe AFNOR

Signature d'une convention pour la mise en état et en oeuvre d'un dispositif d'évaluation tierce-partie des activités d'un cabinet parlementaire au regard des principes de la responsabilité sociétale des organisations, entre le sénateur Henri Cabanel et AFNOR Certification

Signature d’une convention pour la mise en état et en oeuvre d’un dispositif d’évaluation tierce-partie des activités d’un cabinet parlementaire au regard des principes de la responsabilité sociétale des organisations, entre le sénateur Henri Cabanel et AFNOR Certification

Une évaluation indépendante
Le Sénateur Henri Cabanel va, dans le cadre de cette évaluation, accepter de questionner sa méthode de travail et le mode de fonctionnement de son équipe parlementaire par rapport aux attentes d’acteurs impliqués tels que les élus, des associations et des chefs d’entreprise … Henri Cabanel est membre au Sénat de la commission des affaires économiques et de la délégation aux entreprises.

AFNOR Certification va adapter le modèle AFAQ 26000 – déjà utilisé par plus de 300 organismes publics et privés- pour mesurer la contribution au développement durable du cabinet parlementaire.
« Nous n’évaluerons pas la personne de M. Cabanel ni son action politique. Celle-ci est sanctionnée par ses électeurs », précise le directeur général d’AFNOR Certification, Franck Lebeugle. « Tout comme un dirigeant d’entreprise n’est plus, aujourd’hui, uniquement jugé sur ses résultats financiers, une collectivité ou un cabinet parlementaire peut être évalué au regard de son écosystème que constituent les élus, les entreprises, les associations et les citoyens », ajoute le directeur général.

Courant septembre 2016, seront analysés de façon concrète la vision et la gouvernance du cabinet, tout comme le déploiement des actions de responsabilité sociétale, la gestion des ressources humaines, les relations avec les partenaires et l’ancrage territorial, la contribution au développement économique, à la protection de l’environnement et au domaine social.
Le sénateur Henri Cabanel espère, qu’à terme, d’autres sénateurs suivront cette démarche « pour que demain, on puisse évoquer la Responsabilité Sociétale des Élus comme on évoque aujourd’hui celle des entreprises et des organisations. Un vaste chantier à co-construire avec AFNOR Certification, les élus et les citoyens… », commente le parlementaire.

 

En savoir plus sur le sénateur Henri Cabanel En savoir plus sur AFAQ 26000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>