Infrastructures de recharge pour véhicules électriques : devenez installateur qualifié

©Adobe Stock/Thomas Launois

À l’heure où le marché du véhicule électrique émerge, AFNOR Certification propose aux installateurs de bornes de recharge une qualification pour prouver leur professionnalisme. Pensez-y, car après le 13 juillet, détenir cette qualification sera impératif !

Tous les signaux sont au vert : des mesures incitatives, l’arrivée de modèles dotés d’une autonomie de 300 km, des ventes en hausse et plus d’un Français sur trois qui se déclare prêt à passer à l’électrique… Voire un sur deux pour ceux qui ont déjà testé ou qui disposent d’une solution de recharge à proximité (enquête Ipsos, sept. 2016) ! Le marché du véhicule électrique est en pleine expansion, et avec lui, celui des bornes de recharge, que ce soit en maison individuelle, en habitat collectif, dans le tertiaire ou encore sur les parkings et lieux publics. Et ces points vont se multiplier : la loi de transition énergétique en prévoit 7 millions d’ici à 2030. Mais encore faut-il les installer en bonne et due forme.

Concevoir et installer dans les règles

En l’espèce, c’est une directive européenne (2014/94/UE) sur le « déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs » qui fait autorité. L’arrêté du 12 janvier 2017, qui la transpose en droit français, définit les règles de configuration, d’installation et d’exploitation des infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE). Et fixe les exigences techniques et de compétences pour les professionnels, dont l’obligation de détenir une qualification par un organisme accrédité avant le 13 juillet 2017. « C’est sur ce segment qu’AFNOR Certification se positionne, explique Jérémie Mella, chef de produit Certification Énergie, avec une offre qui va même au-delà de ce qui est imposé, en couvrant la conception et la recharge intelligente. »

AFNOR Certification propose ainsi la qualification réglementaire « Installation IRVE », mais aussi une qualification volontaire « Conception IRVE », garantissant une expertise globale. Car, s’il faut des compétences pour installer, il en faut aussi pour concevoir les infrastructures : configuration du site (bâtiment, parking…), puissance appelée et capacité des armoires électriques, paramètres de raccordement au réseau, etc. « Les grands comptes sont bien sûr ciblés, mais nous avons particulièrement pensé aux petits installateurs qui interviennent sur les deux volets, et aux bureaux d’études présents uniquement sur le champ conception : cette qualification leur apportera un avantage concurrentiel certain », poursuit Jérémie Mella.

Anticiper les évolutions

Afin de coller à la réalité des besoins, AFNOR Certification a réuni autour de la table des fabricants de bornes, des experts en électricité, des bureaux d’études et des opérateurs de la mobilité. Les échanges ont conduit à établir les critères de qualification mais aussi à réfléchir sur les évolutions technologiques, comme la communication “intelligente” entre les bornes, qui permet par exemple de moduler la puissance de charge en fonction du nombre de véhicules branchés. « Ce haut niveau d’expertise nous permet d’assortir notre double qualification d’une mention “Infrastructure de recharge intelligente” », analyse Jérémie Mella.

Le processus de qualification est entièrement dématérialisé. « L’examen documentaire (technique et administratif) est réalisé par nos instructeurs qualifiés et un comité de qualification délivre l’avis de conformité », détaille ainsi Jérémie Mella. Deux références sont requises, l’instructeur étant susceptible d’appeler les maîtres d’ouvrage pour vérifier la qualité des réalisations. Le certificat de qualification est octroyé pour quatre ans, avec un suivi annuel. D’autres secteurs l’ont montré, à commencer par celui du désamiantage : détenir la qualification adéquate est capital, sous peine de passer à côté d’un marché en pleine expansion. Avec le leader français de la certification comme copilote, prenez le virage de la mobilité électrique en toute sécurité !

 

IRVE, quèsaco ?
Une infrastructure de recharge de véhicules électrique (IRVE) comprend la borne ou point de recharge, qui peut comprendre plusieurs prises, le coffret de pilotage et de gestion des données (transmission, contrôle, paiement…) et le circuit même d’alimentation. Fin mars 2017, l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (AVERE) dénombrait en France 122 000 points de recharge, dont 16 000 ouverts au public.

 

En savoir plus sur la prestation de qualification installateur IRVE… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *