Infographie : le top 5 des certificats ISO les plus délivrés en 2016

L’Organisation internationale de normalisation (ISO) vient de publier son classement 2016 des certificats les plus délivrés dans le monde. Deux certificats sortent du lot : ISO 50001 (énergie) et ISO/IEC 27001 (sécurité de l’information).

Malgré certaines approximations méthodologiques, les tendances de l’ISO Survey 2016, rendues publiques mi-septembre 2017, sont claires : c’est sur les thématiques de l’énergie et de la sécurité de l’information que les entreprises veulent de plus en plus se distinguer en sollicitant un audit de certification. Si elles continuent de plébisciter les certificats ISO 9001 (système de management de la qualité) et ISO 14001 (système de management environnemental), le management de l’énergie (ISO 50001) est sous les feux des projecteurs. Et cela, alors que la norme du même nom va évoluer : une nouvelle version est attendue en 2018.

Avec 70 % de certificats supplémentaires délivrés dans le monde en un an, la certification ISO 50001, marché dont AFNOR Certification est un des leaders, est celle qui réalise « la plus importante progression  parmi les certifications de systèmes de management, apprécie Catherine Moutet, responsable d’AFNOR Energies. C’est aussi, en valeur absolue de nombre de certificats (plus de 8000 supplémentaires), une avancée sur une année la plus substantielle depuis la publication de la norme en 2011 ».

Un succès qu’elle met en majeure partie sur le compte de la mise en œuvre de la directive européenne de 2012 sur l’efficacité énergétique, dont une mesure-phare est d’imposer un audit énergétique aux grandes entreprises et d’en exempter celles dont le système de management de l’énergie est certifié conforme à l’ISO 50001. Ainsi, il n’est guère étonnant de retrouver quatre pays européens en tête du top 5 des pays afficionados du certificat ISO 50001 : l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et la France.

Autres informations livrées par l’ISO Survey : l’Asie reste la seconde région du monde en termes de certificats ISO 50001 avec une dynamique (le doublement des certificats en 2016 par rapport à 2015) largement portée par la Chine.

« Du côté de la France, elle décroche la 5e place du top 10 mondial, avec un nombre de détenteurs ayant augmenté de plus de 50 % entre fin 2016 et fin 2015 (voir également l’étude AFNOR Energies sur les certifiés ISO 50001) », se félicite Catherine Moutet. Au 31 décembre 2016, le groupe AFNOR totalisait un portefeuille de 850 clients détenteurs du certificat ISO 50001, en France et hors de France, comme par exemple tout récemment le CEA de Saclay.

Sécurité de l’information : la France en retard

Best-seller en matière de management de la sécurité de l’information, la certification ISO/IEC 27001 a elle aussi le vent en poupe, avec 33 290 détenteurs en 2016 dans le monde. Comme en 2015, le Japon demeure en pole position du top mondial. « Les pays européens n’ont pas à rougir puisque l’Allemagne et l’Italie sont respectivement 5e et 6e de ce classement », analyse Benoît Pellan, chef de produit numérique chez AFNOR Certification.

Toutefois, la France est à la traîne, elle n’atteint que la 24e place. « Les acteurs français ne semblent pas s’être suffisamment saisis de la question de la sécurité de l’information. Mise en œuvre de la réglementation européenne pour un marché numérique unique, multiplication des cybermenaces, économie de la donnée,… les entreprises françaises ne sont pas différentes de leurs voisines européennes et ont tout intérêt à agir. Nous constatons toutefois une émergence d’un écosystème d’organismes qui font de la certification ISO/IEC 27001 un outil de reconnaissance mutuelle pour protéger leurs données et leurs intérêts», conclut Benoît Pellan. C’est ce qu’a compris par exemple la Bourse de Tunis, certifiée tout récemment.

 

Consulter l’étude ISO Survey 2016…

Consulter l’étude AFNOR Energies sur les certifiés ISO 50001…

En savoir plus sur la certification ISO 50001…

En savoir plus sur la certification ISO/IEC 27001…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *